Blogue

La chronique de notre herboriste – la Molène

Vous voulez prévenir une bronchite ou apaiser une vilaine toux? Saviez-vous que la Molène est la reine du système respiratoire? On utilise les feuilles de sa première année pour en faire des infusions. Plus on en boit quotidiennement, plus on voit des effets positifs sur les bronches et le système respiratoire. Expectorante, bronchodilatatrice, tonique des muqueuses, elle permet de reconstruire, entre autres, les muqueuses de l’ORL et d’adoucir l’irritation là où elle se trouve. Idéale pour les personnes qui sont atteintes d’asthme, d’une sinusite, d’une infection du système respiratoire inférieur ou reliée à la région de la gorge.

La Molène est une fluidifiante sanguine; il faut donc s’abstenir ou y aller avec modération en cas de prise de médicaments fluidifiants sanguins (anticoagulants), et l’arrêter quelques jours avant une extraction dentaire, opération ou accouchement.

La deuxième année, nous pouvons récolter ses fleurs pour les faire macérer dans l’huile durant quelques semaines, la filtrer par la suite et l’utiliser pour traiter les otites, ou en massage pour les névralgies.

Je vous attends à la boutique tous les vendredis, avec une décoction de baies de sureau pour un effet antiviral et un goût légèrement sucré qui se combine merveilleusement bien à l’infusion de molène. Pour ceux et celles qui optent pour une touche de miel pour rehausser le tout, vous pouvez vous procurer le Miel de la garde à la boutique, il est délicieux.

Par Maude Marcaurelle, herboriste thérapeute-accréditée